Logo détails des lots Auction.fr

Vente Alde

Vente du Vendredi 20 avril 2007

Collection d'un Mélomane

Livres, B.D., Autographes

Toutes les ventes de Alde

Alde - Paris

Résultats de vente sans frais

Lot 136 : [QUATUORS]. - Recueil de quatuors pour deux violons, alto et basse


Translate // traduire

[QUATUORS].
Recueil de quatuors pour deux violons, alto et basse (Paris, divers éditeurs, 1815 à 1835) ; 18 pièces reliées en 4 gros vol. gr. in-4, demi-vél. vert à coins, pièces de mar. rouge (rel. vers 1835).

Exceptionnel ensemble comprenant les pièces suivantes : BEETHOVEN (Ludwig von) : - Edition Janet et Cotelle, publié à partir de 1825 : Quatuor, Œuvre 18 (1ère et 2e parties) (cot. 1542 et 1543), Trois grands quatuors, Œuvre 59 - 3e livre (cot. 883), Dixième quatuor, Œuvre 74 (Quartetto 10) (cot. 2060), Onzième quatuor, Œuvre 95 (cot. 2061), Trois quatuors, 4e livre (cot. 2179). - Grand Quatuor... Composé et dédié à S.A. Monseigneur le Prince Nicolas de Galitzin. Œuvre 127, N° 1 (Paris, Schott, [1826]) Tirage français de l'édition originale (Kinsky 385). C'est le quatuor N° XII, en Mi bémol, le 1er des «Galitzin». - Treizième Quatuor, dédié au Prince Nicolas de Galitzin. Œuvre 130 (Paris, Schlesinger, [1834, cot. N° 13 M.S.]) «Second Galitzin». - Grand Quatuor en Ut mineur... Composé et dédié à Monsieur le Baron de Stutterheim... Œuvre 131 (Paris, Schott, [1826, sans cot.]). Tirage français de l'édition originale, dite «Édition parisienne» (Kinsky 399). «La chose la plus mélancolique que jamais la musique ait exprimée» (Wagner). - Quatorzième Quatuor...Grande Fugue tantôt libre, tantôt recherchée... Dédiée à S. A. Impériale Monseigneur le Cardinal Rodolphe, Archiduc d'Autriche, Prince de Hongrie. Œuvre 133 (Paris, Schlesinger, [circa 1834, cot. M.S. 14]) - Quatuor... Composé et dédié à Monseigneur le Prince Nicolas de Galitzin. Œuvre Posthume, N° 132 (Berlin, Schlesinger, [1827, cot. 1443]) ; Edition originale (Kinsky 402).
Le dernier des «Galitzin», dans la rarissime édition de Berlin. - Quatuor... Composé et dédié à son ami Johan Wolfmeier. Œuvre Posthume, N° 135 (Berlin, Schlesinger, [1827, cot. 1444]) ; Edition originale (Kinsky 410). Dernier quatuor complet de Beethoven, paru en septembre 1827 (5 mois après sa mort), sous la double marque de Martin Schlesinger à Berlin et de son fils Maurice à Paris. MAYSEDER (Joseph). Quatuor, Œuvre 5 (N° 1) (Paris, Richault, [1824, cot. 1001 à 1006 R.]), suivi des : 2e quatuor, op.6 ; 3e quatuor, op.7 ; 4e quatuor, op.8 ; 5e quatuor, op.9 ; 6e quatuor, op.23. Première édition française. Joseph Mayseder (1789-1863) fut élève de Beethoven et de Shuppanzigh. Remarquable violoniste auquel Paganini rendit hommage, il devint compositeur et directeur de la Chapelle Impériale de Vienne. KROMMER (François). Trois Quatuors, Œuvre 6 (Paris, Pleyel, [1802, cot. 400]), Trois Quatuors.... Dédiés au Comte Maurice de Fries. Opus 18, N° 1-2-3 (Pleyel et fils aîné, [après 1815, cot. 832, 836, 842]) et Opus 48, N° 1 et 2 [après 1815, cot. 847, 848], Trois Quatuors... Opus 53 (Pleyel et Cie, [1828, cot. 2380]), Trois Quatuors... Opus 72 (Pleyel, [1813, cot. 1066] et Opus 85 [cot. 1064, A.B.C.], Grand Quatuor... Dédié à M.de Kutschera. Opus 92, N° 1 (Pleyel et fils aîné, [1824, cot. 1651]). Premières éditions françaises. Franz Krommer, 1760-1831, fut chef de musique du régiment de Karoly, puis huissier des appartements impériaux et enfin compositeur de la Chambre Impériale de Vienne. Il écrivit de la musique d'église et de la musique de chambre, dont 69 quatuors à cordes de bonne facture. SCHUBERT (Franz). Premier Quatuor dédié à son ami L. Shuppanzigh...Œuvre 29 (Paris, Richault, [1829, cot. 2676]) Très rare première édition française, qui fit conna”tre Schubert en France au-delà de ses lieder. MENDELSSOHN-BARTHOLDY (Félix). Quatuor...Œuvre 13 (Paris, Richault, [1831, cot. 2842]). Première édition française, très rare, du 2e quatuor en La. Précieuse réunion faite autour d'une «famille musicale» dont Beethoven est le pivot. Elle a été réalisée par un des premiers exécutants de Beethoven à Paris : A. Breton, lequel a constitué son choix, qui demeure excellent, à l'époque où les frères Bohrer avaient joué pour la première fois, dans les salons du facteur de pianos A. Pare (1830-31), le quatuor 132 de Beethoven.
Très bon état intérieur, table thématique manuscrite. Tous les titres gravés sont conservés (3 charnières sont fendues).
Le nom d'A. Breton est doré sur les pièces au dos de chacun des volumes.

Informations complémentaires à la vente